La Hache Sanglante

Guilde JDR serveur Kirin Tor (Horde)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Damnation éternelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derkone

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 28/08/2016
Localisation : île-de-France

MessageSujet: Damnation éternelle.   Mar 22 Nov - 20:43


Une dernière bataille - Partie 1


"Le lendemain, la Horde de Thrall était prête à recevoir la Légion aux pieds du Mont Hyjal. Les misérables forces de l'Alliance étaient basées dans les premières pentes du mont, la fière base de la Horde était à mi-chemin, et le camp de ces maudits elfes de la nuit au parfait sommet. Le grunt Derkone était positionné aux portes de la base de la Horde, brandissant sa hache Fol'ka qui peine à attendre le moment où elle réduira en poussière les Démons. Aux côtés de ses frères orcs, taurens et trolls, Derkone se tourmentait en s'interrogeant sans cesse la raison pour laquelle Thrall a osé accepté une alliance, même temporaire, avec des pourceaux à la peau tendre et fragile de l'Alliance et des saletés d'elfes fugaces et ébranlés qui ont gênés les opérations de bûcherons chanteguerres à Orneval et en partie responsables de la seconde corruption du clan par Mannoroth pour vaincre Cénarius, ce demi-dieu pourri et hilarant, selon Derk'.

Malgré ses tendances rebelles et farouches, Derkone "accepta" le choix de son Chef de Guerre sage et puissant car il savait que le destin d'Azeroth est en jeu et que cette maudite collaboration est la seule issue. Derkone s'impatientait en voyant le temps passé et les péons en profité pour corriger les tours de front. Mais la puanteur néfaste des constructions de la Légion émanant de la base de Jaina et les premières armadas de pas ennemis ne tardèrent pas. Derkone se raclait la gorge en voyant les vagues d'ignobles morts-vivants et maléfiques démons encore recouvert du sang des humains incapables et puants la fumée de la dévastation approchaient. Derkone, ainsi que la plupart de ses frères d'armes, s'ennuyèrent horriblement pendant les quatre premières vagues constituaient uniquement de misérables goules, nérubiens et abominations. Et Derkone était presque étonné que c'était des petits rigolos nauséabonds qui ont plié le camp de l'Alliance, même si il connaissait la fragilité morbide des Humains et des Nains. Derkone usa vraiment à peine de sa force pour écraser les premières vagues, des simples mouvements improvisés suffisaient pour renvoyer les morts-vivants dans le repos éternel.

Mais les vagues suivantes n'étaient plus prit à la légère ... sauf par Derkone comme d'habitude. Il fauchait cette fois des vagues faites de morts-vivants plus réfléchis dans leur résurrection et de démons primaires du genre Gangregarde ou Infernal. Recouvert des entrailles adverses, Derkone, assis sur le flanc d'une tour, se curait les dents - du moins il essayait - avec une griffe de goule, en attendant la prochaine vague. Cette fois, le Seigneur Funeste Kaz'goral était à la tête de la nouvelle vague, celle-ci était plus imposante et concentrée. Derkone jeta son "cure-dent" plutôt explicite et courut vers les démons qui s'abattait sur les murs de la base. Le féroce Derkone eut l'énorme honneur de se battre aux côtés de Thrall et Broxigar pendant l'assaut.

Kaz'goral succombe suite aux coups implacables des combattants et futurs héros de la Horde dont Derkone qui ne rata pas une miette du combat en enchaînant le Seigneur Funeste avec des coups de sa hache Fol'ka. Derkone sous-estimait beaucoup les sbires d'Archimonde même si il connait très bien la force inégale de la Légion, malgré les recommandations de ses camarades il resta têtu. Derkone n'a jamais reconnu de toute sa vie la puissance de la Légion Ardente, même si il a succombé à la corruption, qu'il a vécu les tourments de la malédiction du sang de Mannoroth et qu'il a vu son chef exemplaire Grommash mourir en tuant le bourreau des Orcs. Jamais, sa fierté aussi dure que sa volonté l'en empêchait. Les vagues suivantes n'étaient pas en retard et elles étaient encore plus fortes. Mais Derkone s'en fichait, il massacrait tout sur son passage, il avait cependant du fil à retordre car les lignes démons et morts-vivants étaient renforcées. Il utilisa alors sa réel force cette fois et sa rage porta ses fruits en accomplissant de nombreux dégâts.

Les nouvelles déferlantes laissèrent des marques sur la base qui voyait ses tours brûlaient et ses défenseurs gisaient au sol jonché de sangs multiples mêlés et d'assemblages d'armes abandonnées par leurs propriétaires vaincus. Les vagues s'enchaînaient de plus en plus rapidement, ne laissant pas le temps aux péons de réparer les dégâts et aux soldats de se rétablir. Derk' tenait encore debout malgré la vision de ses frères de la Horde qui gisent devant lui et malgré une profonde entaille faite par un gangregarde a sa cuisse. Derkone fut ébahi et presque outré de voir des sentinelles elfes venir en renfort avec l'acceptation de Thrall. Bien évidemment, Derkone tenu debout face aux vagues suivantes qui ont causaient la perte des renforts sentinelles - avec la satisfaction de Derk' - et de nombreux frères d'armes de la Horde.

Mais les vagues qui suivirent à nouveau forcèrent le repli des défenses de la base après l'annihilation des tours de défenses. Derkone se retrancha avec un amer goût d'échec en cours. Finalement, le Roi-Démon des Seigneurs des Abîmes récemment couronné Azgalor se présenta et prend d'assaut les murs du camp de la Horde. Thrall encouragea ses confrères qui s'acharnèrent sur l'Annhilian. Avec le soutien toujours présent du Chef de Guerre, Derkone terrasse les nouveaux assaillants mais son énergie diminue et il fatigue peu à peu... Faire des massacres pareils avec l'unique force de ses bras est éprouvant pour n'importe quel être mortel. Azgalor tombe mais laisse derrière plus une myriade de dégâts qu'il rendu la base de la Horde hautement vulnérable.

La prochaine déferlante sera massive et riche en perte. Le guerrier vidait ses poches d'énergies en canalisant sa haine et en abattant sa force restante sur les vies de ses ennemis. Il voyait les constructions partirent en fumée, la Légion et le Fléau marchaient sur les décombres, le Chef de Guerre et les fils de la Horde se battre sans cesse et ils tombaient un à un. Au cœur de la bataille rugissante pleine de fer, de sang et de tonnerre, Derk se jette dans le tas et fauche chaque démons ou morts-vivants à sa portée comme du blé. Mais l'inévitable est arrivé : Derkone se fait subitement entaillé le dos au cœur de la mêlée et le guerrier de fer s'écroule à genoux en poussant des rugissements dignes d'un lion des Tarides.

À genoux et faible, Derkone relève la tête et voit un Gangreseigneur armé d'une estramaçon gangrenée dont son sang en coulé. L'orc crachat avec haine dans la figure du gangreseigneur moqueur et saisit sa hache Fol'ka qui gisait a deux pas. Il tenta de se relever malgré sa profonde entaille gangrenée au dos et ses multiples autres blessures peu importantes pour le guerrier qui s'infectaient gravement. Il réussit  a se remettre debout, mais quand il eut sa vision de nouveau sobre, le Gangreseigneur tenta de lui arracher la tête des épaules avec son estramaçon, mais par chance le guerrier pare l'attaque avec Fol'ka. S'engage alors un affrontement avec le Gangreseigneur dans les explosions répétitives et les croisements de fers entre les troupes d'Archimonde et de Thrall. Derkone réussira malgré sa fatigue extrême et dévorante à trancher le bras armé du Gangreseigneur qui quitte un instant le combat. Mais le guerrier à la volonté implacable qui avait la ferme attention de porter le coup de grâce au démon et, inévitablement et soudainement, poignardé par la lame brûlante d'un Garde-Courroux. Il resta debout, figé, dans une intense douleur qu'il exprima avec des tremblements.

La lame du Garde-Courroux s'extirpa du corps de l'Orc qui tombe pour de bon par terre, respirant encore ses dernières bouffées d'air dans une marre de son sang naissante. Le Gangreseigneur à la main coupé s'approcha désarmé mais déterminé vers l'orc vaincu qui vit ses dernières secondes. Le démon saignant se baissa vers le guerrier qui respirait comme un animal et qui avait une preuve de la puissance de la Légion qu'il n'a jamais reconnu : elle est capable de causée sa perte. Le Gangreseigneur profita de la faiblesse de Derk' pour faire tête et lui dire d'un air vil et odieux d'exprimé ses dernières paroles. Six secondes suffirent pour que Derk' relève la tête en faisant face à la tête penchée du Gangreseigneur. Et le guerrier sanguinaire qui restera à jamais fidèle au serment des Chanteguerres lâcha un rire hautin avant de prononcé ses mots qui seront les derniers "Lok'Regan Ogal !" avant de reprendre Fol'ka d'un mouvement vif et trancha violemment la gorge du Gangreseigneur qui succombera. Derkone retomba après cet acte sur le plat de son ventre, rongé par le gangrené qui avait infecté ses profondes blessures. Le guerrier lâcha sa dernière expiration au sol secoué par les pas d'Archimonde, avant de fermer ses yeux à jamais. Il trépassa avec un large sourire au visage de l'Au-Delà. Ainsi c'est éteint l'indomptable Derkone, fils de Kromdash.  





Dernière édition par Derkone le Ven 2 Juin - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derkone

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 28/08/2016
Localisation : île-de-France

MessageSujet: Re: Damnation éternelle.   Mer 31 Mai - 14:02




Les sentiers de l'Au-Delà - Partie 2

Le son du Cor de Cénarius sonna et la fin d'Archimonde implosa lorsque l'âme du guerrier enragé mais vaillant se détacha de son corps pour rejoindre la voie des ancêtres : Oshu'gun. Tandis que son âme traversait la temporalité pour rejoindre la montagne des esprits, la vie de Derkone défilait tout autour de lui sous des étincelles de souvenirs, il se remémora tout..

Sa mère dont le nom est inconnu fut grièvement blessée par un sabron sauvage de Nagrand quelque heures avant même l'accouchement de Derkone, elle succombera en le mettant au monde. Derkone n'aura jamais connu sa mère et fut élevé par son père, le féroce et puissant Kromdosh, fils de Kro'hargn le Téméraire et porteur de Fol'ka. Kromdosh lui transmit une éducation digne d'un véritable guerrier sans cœur ni âme.. et presque  sans d'intelligence pour le cas extrême de Derk'. De 8 ans à 17 ans, son père lui faisait faire des entraînements extrêmes et sanglants pour faire de son fils un "vrai" Chanteguerre. Très jeune, il abattait déjà des bêtes de Nagrand pour les entraînements ou pour l'amusement, et très vite il faisait ses premières victimes chez les Ogres et les Sabrons, et légèrement chez la Lame-Ardente.

Derkone croyait être invincible, il était plutôt rare qu'il se fasse battre, il remporté la plupart des défis et des combats qui se présentaient à lui, mais il n'aurait jamais su que dans un passé alternatif, un gros Tauren changeforme du nom de Tarn le terrasserai et le ridiculiserai dans une arène avec une violence inouïe. Lorsque son père Kromdosh est mort tué par la maladie, Derkone récupéra la hache Fol'ka qu'il brandissais à chaque champs de batailles. Il vécu la perte de son père comme une sorte de "renaissance" de sa puissance. Désormais, le guerrier farouche était seul, il n'avait plus de famille et il avait seulement que quelque frères d'armes pour lui tenir compagnie. Il continua sa route seul et emprunta le chemin ruiné de la guerre et de la puissance. Il commençait à se sure-estimer même. Pendant des grandes batailles, il fauchait des rangs entiers sans prudences et attentions. Il n'était pas du genre à être discret et silencieux, c'était un être extrêmement belliqueux et quelque fois complètement stupide.  

Se prenant pour une légende, il osa se surnommé "la Terreur de Nagrand". Et pourtant, certains membres de son entourage réussirent à le surnommé ainsi. La détermination et la furie de Derkone était presque terrifiante.

Vint la période du destructeur Pacte de Sang avec Kil'Jaeden. Grommash bu le poison provenant des veines de Mannoroth et condamna la race orque en acceptant le "cadeau" de la Légion Ardente. Quelque semaines plus tard, les Orcs corrompus par le Sang du Démon s'attaquent sauvagement aux nobles Draeneï. Derkone pensait au début que le sang de Mannoroth était inutile et dangereux, mais finalement la tentation pris le dessus. Il finit par boire dans le gobelet rempli du Sang de Mannoroth.

Sa nature furieuse a été augmentée et déchaînée par la furie sanguinaire qu'apporta la corruption. Il participa aux raids grossiers et sanglants contre Shattrath. Il suivit la Première Horde de Main-Noire en Azeroth et participa à la Première Guerre, notamment à l'attaque contre le Comté du Nord et la mise à sac d'Hurlevent. Ensuite, il suivit Orgrim Marteau-du-Destin qui tua Main-Noire et asservi Gul'dan. Derkone participe donc à la Seconde Guerre contre l'Alliance, éprouvant déjà sa haine brûlante contre les Humains et leurs alliés. Une fois la Seconde Guerre remportée par l'Alliance, Derkone fut interné dans les camps orcs où il se montra extrêmement pénible et agité face aux geôliers humains. Il sera sauvé par la rébellion de Thrall, d'Orgrim et du chef de son clan Grommash. Derkone commençait a se rendre compte de l'horreur qu'ai Sang de Mannoroth et avait de plus en plus honte d'avoir été asservi par la Légion.

Quelque temps plus tard, Derkone suit la Horde de Thrall en Kalimdor et participe à la Troisième Guerre, cette guerre qui lui coûta la vie lors de la bataille du Mont Hyjal.

Derkone, désormais mort, pouvait mettre sa vie passée derrière lui pour profiter du Repos éternel aux côtés des Ancêtres et d'Oshu'gun. Mais alors que la lumière apaisante et accueillante des défunts orcs apparaît, son âme fut d'un coup coupé du monde des esprits et extirpé de son repos, revenant au monde des mortels... Il ouvrit ses yeux, il n'était ni à Hyjal, ni à son présumé cercueil à Durotar, mais à Achérus.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Damnation éternelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie éternelle
» La garde éternelle ...
» [CONV]convertir sa garde éternelle
» Damnation
» ES-2999 pts pour tournoi (avec garde éternelle!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Hache Sanglante :: Activité jeu de rôle de la guilde :: Récits Rp divers-
Sauter vers: